Formula 1, voltando? pode ser....


Em nóticia no jornal 24 horas, o prefeito de Montréal Gérald Tremblay e mais dois políticos, não estão satisfeitos com o fim do Gran Prix de Formula 1 de Montréal. O trio está na Europa discutindo com o chefão da Formula 1, Bernie Ecclestone.


Segundo o Jornal, há evidências de que ainda é possível salvar o Grande Prêmio de Montréal, mas é necessário arrumar um patrocinador para o evento, que não será o mesmo anterior.


O trio está à procura de um nome para ser o negociador junto aos chefões da Formula 1 e um nome muito cotato é o do M. Guy Laliberté, fundador do Cirque de Soleil.


Tudo tem que ser decidido até 1o. de Dezembro que é quando acaba o calendário da Formula 1.


Tomara, pois imigrei só pra ver uma corrida de formula 1... kkkkkkkkkkkkkk (até parece), mas faz muito bem pra cidade, pois é bom compensar os 6 meses de inverno com muito evento.

Acho que temos alguns problemas pra conseguir isso: Primeiro que todos os pilotos este ano estavam reclamando do asfalto do circuito de Montréal (que é um dos mais bonitos!), segundo que foi anunciado que a F1 quer diminuir os custos (gastos) mantendo tudo pela Europa mesmo, terceiro parece que tem um richa entre Montréal e o Cirque de Soleil por negar alguma construção de salas do Cirque por estas bandas.... veremos....


agora, veja a matéria na íntegra:


Alors qu’on tente l’impossible pour sauver le Grand Prix, on se demande toujours qui en sera le promoteur. Chose certaine, on devra trouver vite…d’ici le mois prochain.


Le trio formé du maire Gérald Tremblay et des deux politiciens Raymond Bachand et Michael Fortier, est de retour d’Europe. Les trois hommes ont eu d’intenses discussions avec Bernie Ecclestone, le grand manitou de la F1.


Tout porte à croire qu’il est toujours possible de sauver le grand prix. Il reste toutefois un obstacle de taille : trouver un promoteur pour l’évènement. « Ça ne sera pas Normand Legault » nous confirme Paul Wilson, porte parole du Grand-Prix du Canada. On nous a d’ailleurs donné l’impression que Monsieur Legault en a assez de négocier avec les gourmands dirigeants de la F1.


Le Cirque du Soleil:


Le nom de Guy Laliberté, fondateur du Cirque du Soleil, circule abondamment depuis un certain temps. Selon Renée-Claude Ménard, « l’organisation de l’évènement ne fait pas parti des priorités de Monsieur Laliberté pour le moment ». Ce dernier a pourtant été actif dans le projet de survie du Grand Prix du Canada. « Monsieur Laliberté a eu un rôle de consultant et d’intermédiaire entre les deux partis dans ce dossier. Rien de plus » raconte madame Ménard.


D’ici au 1er décembre


En entrevue sur le ondes de CKAC, Raymond Bachand, ministre du développement économique, semblait inquiet en ce qui concerne le successeur de Normand Legault. « On a d’ici au 1er décembre pour trouver un promoteur » raconte le ministre. Cette date coïncide avec l’élaboration finale du prochain calendrier de la F1. Tout porte à croire que le gouvernement n’en fera pas la promotion. Tout ça par règle d’éthique.


Le chroniqueur automobile Bertrand Godin se pose lui-même la question. « Mis à part Guy Laliberté, je ne vois pas qui a les reins assez solides pour assurer la promotion de l’évènement » raconte-t-il en réfléchissant à d’autres candidats. « Laliberté sera prêt à assumer les coûts si la ville de Montréal lui donne des redevances en échange ».


On se rappellera que la ville de Montréal avait refusé la construction de salles de spectacles du Cirque du Soleil dans les envierons du canal Lachine.


Avec tous les efforts qui sont déployés de parts et d’autres on se rend compte à quel point le passage de la F1 rapporte à la ville de Montréal. Des revenus que Monsieur Bachand refuse toutefois de divulguer.

Comentários

O casal disse…
poxa q bom... esses dias eu vi q realmente calendário não estava finalizado... comecei a torcer...
agora vendo q o pessoal aí está se mexendo... fico mais feliz... tomaaaaaaara.. é um sonho meu, ir na F1 em montréal....
Abraços,
João.

Postagens mais visitadas deste blog

Imigração - Propaganda

Estudando Medicina no Canadá

Desafio da Coruja Vermelha